Les clients découvrent les qualités de nos développeurs de logiciels

Dans une précédente édition de notre revue Passmap, nous avions consacré un article au parcours de croissance difficile de TRplus. Comme vous le savez désormais, il s’agit de la société sœur que nous avons lancée en 2017 et qui se charge de notre nouvelle offre de développeurs de logiciels. Cet article mettait en évidence que le nombre de développeurs de logiciels employés stagnait depuis longtemps. Le moteur de TRplus a continué à avoir quelques ratés. « Chaque début est difficile », voilà ce que l’on entendait souvent lors des réunions d’équipe. Pourtant, le fatalisme n’a jamais eu sa place.


Aujourd’hui, presque un an plus tard, le bilan est complètement différent. Au cours des 5 à 6 derniers mois, le nombre de consultants TRplus placés a plus que doublé. À l’heure où nous écrivons ces lignes, il y a plus précisément 24 développeurs de logiciels au travail, et ce chiffre pourrait déjà être dépassé dès la semaine prochaine.


Cette évolution remarquable n’est pas arrivée par hasard. Elle résulte d’une analyse approfondie et critique de notre approche. Avec du recul, le confinement a constitué des conditions idéales à cet effet. Ainsi, différents aspects préoccupants dans les domaines du recrutement, du positionnement, de la communication externe, de l’image de marque et de la stratégie ont été détectés et traités. Cela a porté ses fruits à la fin de l’été 2020, lorsque nous avons constaté une augmentation notable du nombre de candidatures de personnes hautement qualifiées. Il nous ne nous restait qu’à les mettre à profit.


Nous n’avons pas uniquement observé une ouverture et un intérêt grandissant dans le marché du développement de logiciels. La satisfaction au sein des organisations où travaillent nos consultants TRplus est aussi tout simplement admirable. Chacun d’entre eux est parvenu à aller au-delà des attentes initiales au sein des équipes et les retours d’informations sont pour le moins encourageants.


Ces derniers mois ont, une nouvelle fois, confirmé que le modèle de réussite de Passwerk, que nous appliquons depuis 13 ans aujourd’hui aux testeurs de logiciels atteints d’autisme, permet de garantir le même taux de réussite dans le domaine du développement de logiciels. Nous sommes convaincus que nous pourrons maintenir cette courbe ascendante, afin de donner un élan supplémentaire à notre ambition d'amener le plus grand nombre possible de personnes autistes à la place qui leur revient sur le marché du travail professionnel et régulier.




11 keer bekeken