top of page

Lauréate Passwerk Lifetime Achievement Award 2024 - Pat Hamelrijck

Dernière mise à jour : 28 févr.

Pat Hamelrijck a grandi avec la musique. Dès l'âge de quinze ans, elle donnait des cours d'initiation à la musique aux jeunes de l'école de musique de la Fondation Jan-Niklaas à Essenbeek. Son amour pour la musique l'a conduite à l'Institut Lemmens, où elle a obtenu son diplôme de professeur de musique en 1978. Munie de son diplôme, elle a entamé sa carrière en tant qu'enseignante dans une école secondaire mais aussi en tant que professeure dans le programme de formation des enseignants à la KU Leuven, Campus de Bruxelles. Elle a exercé cette fonction passionnante pendant 15 ans. Pendant cette période, elle est également devenue mère de huit enfants.


La vie de Pat et de son mari Jan Houthuys a cependant pris un tournant inattendu lorsque leur deuxième enfant, Godfried, a été diagnostiqué avec un profil du spectre autistique avec une déficience mentale au cours de ses premières années d’école. Pat et Jan étaient alors de jeunes parents, âgés de 25 ans. Ils ont dû s'adapter lorsqu'il est devenu évident que le petit Godfried avait besoin d'une éducation adaptée.


En 1985, alors que Siona, leur cinquième enfant, n'avait que trois semaines, Pat et Jan ont été touchés par une catastrophe. Godfried, alors âgé de sept ans, a eu un accident en cherchant sa mère, qui s'était brièvement absentée de la maison. Dans le salon, le nuage rose de vœux de naissance s'est transformé en un nuage sombre de condoléances. Toute la joie a complètement disparu, emportée par le deuil. La vie et la mort se sont entrelacées. Un papillon blanc voltigeait dans la lumière du soleil autour du petit cercueil blanc, apportant un moment de réconfort.


La famille avait vécu les difficultés et les perturbations quotidiennes causées par l’autisme de Godfried. En raison du manque de services de prise en charge (à court terme), Pat et son mari ont décidé en 1989, avec quelque avec quelques amis, de créer ‘De Okkernoot’, une initiative qui s'est transformée en une source essentielle de soutien pour les personnes présentant un profil du spectre autistique. Les premières années, cette initiative reposait entièrement sur le bénévolat, jusqu'à ce qu'elle soit enfin subventionnée en 1998 en tant que foyer de court séjour pour dix personnes sur le spectre de l’autisme. Deux ans plus tard, ils ont ouvert un foyer résidentiel à Vollezele (2000), puis à Halle (2007) et à Denderwindeke (2013). Plus tard, De Okkernoot s'est agrandi avec un lunchbar pour les activités de jour dans l'ancienne gare de Herne (2023). L’ouverture d'un centre de jour et d'un foyer résidentiel pour une vie autonome ainsi que des entités résidentielles pour un séjour permanent à Grimminge, est prévue prochainement (2024 et plus tard).


En 1995, Six ans après avoir posé les bases de De Okkernoot avec son mari, Pat a pris une grande décision en quittant son poste d'enseignante. Sa mission suivante consistait à trouver de jeunes volontaires prêts à s’engager régulièrement, y compris pendant les vacances scolaires. Elle a recruté des jeunes motivés de la paroisse où elle était à la tête du chœur, choeur qu’elle a fondé et dirigé pendant 25 ans. Un moment fort de la chorale a été la représentation de Carmina Burana de C. Orff avec une centaine de chanteurs non professionnels, accompagnés de deux pianos et de percussions. L 'intégralité des recettes ont été reversées à De Okkernoot.


Au fil des années, De Okkernoot a étendu son champ d'action pour englober des personnes aux besoins divers afin de bénéficier d’un accompagnement en résidentiel ou mobile : des personnes ayant une intelligence normale, des personnes avec un handicap contrôlé ou encore, institutionnalisées.


Pendant la période de démarrage de De Okkernoot, l’autisme n'était pas encore reconnu par les autorités subsidiantes de l‘époque. Les personnes ayant alors des besoins spécifiques étaient, avec un peu de chance, reprises sous la catégorie “sourds et malvoyants”. Il n'était donc pas facile de créer une initiative ciblant le groupe de personnes présentant un profil du spectre de l’autisme mais la passion de Pat pour l'entrepreneuriat social l'a aidée dans cette démarche.

 

Pat (Patricia) Hamelrijck
Pat Hamelrijck

 


Kommentare


bottom of page